IMG_3110  Sylvie Damey

Photo 1 : Mosaïque réalisée à partir de l'Ebook 100% Crochet

Photo 2 : Modèle Loup de la créatrice Sylvie Damey

 

Pour terminer, je suis heureuse d'interviewer la créatrice qui est à l'origine de l'Ebook 100% crochet. C'est grâce à Sylvie Damey que j'ai la chance aujourd'hui de vivre cette très belle aventure collective ! Merci Sylvie de m'avoir conviée à participer à l'Ebook 100% crochet !

Marie Dardennes : Je te remercie vivement de m'avoir contactée pour participer à ce beau projet qu'est l'Ebook 100% crochet. Peux-tu nous raconter la genèse de ce projet ?

Sylvie Damey : Ce projet est parti à la fois d’une volonté de dynamiser ma petite entreprise de patrons de crochet en m’associant à d’autres créatrices, mais aussi de montrer la variété des designers indépendantes et leurs magnifiques patrons. En effet, je suis toujours un peu triste quand j’entends dire lors de salons que «c’est très difficile de trouver de jolis patrons de crochet». J’espère que cet ebook démontrera le contraire !

Marie Dardennes : Je n'ai jamais osé me lancer dans la confection d'un vêtement au crochet. Quels conseils pourrais-tu me donner pour sauter le pas ?

Sylvie Damey : Je conseillerai de commencer petit, avec un modèle pour bébé et/ou un pull crocheté en grosse laine. Ça permet à la fois de bien comprendre le principe mais sans se décourager avec un ouvrage qui dure des mois. J’ai d’ailleurs inclus un petit tuto dans l’ebook pour crocheter un mini-gilet sans couture qui j’espère aidera certain(e)s à passer le pas.

Par ailleurs, je pense qu’il faut faire attention au poids final de l’ouvrage : le crochet pouvant être plus dense que le tricot, on peut vite se retrouver avec un pull qui pèse plusieurs kilos ce qui est très désagréable à porter et favorise la déformation de l’ouvrage. Plusieurs techniques permettent d’éviter cela, comme l’utilisation de fils mélangés avec de l’acrylique (fibre légère), l’utilisation de crochets plus gros pour obtenir un maille aérée… ou pour mon goût personnel, le fait de crocheter des brides dans le brin avant seulement, ce qui étire les mailles vers le haut et produit un tissu crocheté très proche de l’épaisseur du tricot avec un très joli drapé.

Enfin surtout, il faut choisir un modèle qui t’a vraiment tapé dans l’oeil et que tu as très très envie de porter : cela permettra de surmonter tous les découragements passagers éventuels !

Marie Dardennes : Peux-tu partager avec nous tes autres passions ? Quelles sont-elles ?

Sylvie Damey : Haha.. mes autres passions ont une fâcheuse tendance à toutes tourner autour de la laine (filage de la laine, feutrage, teinture..) ou du bidouillage textile. Mais comme le crochet est mon travail à plein temps, j’essaie de plus en plus de faire des choses différentes le soir et les week-ends: lecture, balades chez moi dans le Vercors, natation, xi-gong... Bref, une «slow life» avec ma famille qui me convient bien.

Merci Sylvie ! Mes interviews s'arrêtent aujourd'hui. J'espère que vous aurez pris plaisir à les lire. Je vous donne maintenant rendez-vous le 7 novembre pour la mise en ligne de l'Ebook 100% crochet. A lundi !